Le Roi Félon

La guerre des dieux
 
 
Books on Demand (Verlag)
  • 1. Auflage
  • |
  • erschienen am 13. Februar 2020
  • |
  • 264 Seiten
 
E-Book | ePUB mit Wasserzeichen-DRM | Systemvoraussetzungen
978-2-322-17675-5 (ISBN)
 
Après son échec à prouver à l'empereur son innocence, Sanya n'a d'autre choix que de continuer la guerre. Les troupes d'Eroll semblent de plus en plus farouches et elle n'a toujours aucune piste sur le Quilyo. Mais alors que le royaume est déjà suffisamment vulnérable, un nouvel acteur entre en jeu. Kalim, le roi Félon de Teyrn, connu pour sa fourberie, souhaite une alliance avec Eredhel, une alliance lourde de conséquences. Sa venue apportant son lot de troubles, Connor n'a de cesse de découvrir les véritables motifs et son rôle dans l'avenir du royaume...
1. Auflage
  • Französisch
  • 0,50 MB
978-2-322-17675-5 (9782322176755)
weitere Ausgaben werden ermittelt

1


Sanya contemplait la carte du monde étalée devant elle en fronçant les sourcils. Des pions en bois représentant ses propres bataillons ainsi que ceux d'Eroll étaient disposés un peu partout, principalement au nord d'Eredhel. Les stratèges les déplaçaient en fonction des mouvements des troupes ennemis et en fonction de leur propre stratégie. La reine étudiait chaque position avec beaucoup d'attention, réfléchissant aux avantages et aux inconvénients des tactiques.

Depuis la mort de Céodred, soit plus d'un an plus tôt, Eroll ne lui laissait aucun répit et ses troupes ne cessaient de venir à ses frontières pour percer ses défenses. Beaucoup de ses avants postes avaient été attaqués, mais pour le moment, Eredhel gardait la main. Si plusieurs petites batailles avaient éclaté un peu partout au nord de son territoire, la reine gardait l'avantage et ne souffrait d'aucune défaite. Elle craignait cependant que l'empereur ne s'attaque à des convois d'armes ou de nourritures, la privant ainsi de ses ressources et qu'il essaye de lui couper les vivres, mais plus que tout, elle craignait qu'il ne s'attaque aux villages et à ses habitants. On lui avait rapporté que plusieurs villages avaient déjà été pillés et Sanya, malgré tous ses efforts, avait du mal à tous les protéger. Elle craignait pour la sécurité de son peuple.

- Non.

La voix d'Aela la tira de ses pensées et la jeune femme mit un moment à se rappeler de quoi ils parlaient. Fixant la carte, elle se replongea dans la discussion.

- Nous ne pouvons pas lancer nos hommes aux combats ici, expliqua la guerrière. Ce sont eux qui ont l'avantage du terrain, ne l'oublions pas.

- Que proposez-vous ? répliqua un stratège. Le fort ne tiendra pas indéfiniment. Nous avons pas mal d'homme là-bas, nous ne pouvons pas nous permettre de les perdre.

- Je n'envisageais pas de les abandonner. Mais votre attaque est trop prévisible, trop dangereuse. Il faut forcer l'ennemi à se retrancher ici. (Elle pointa du doigt un point sur la carte.) En coinçant l'ennemi dans ce défilé et en plaçant des archers sur les hauteurs, nous pourrions les tuer les uns après les autres.

Sanya hocha la tête. Aela avait raison, s'ils parvenaient à coincer l'ennemi dans ce défilé, c'était gagné pour eux. Encore fallait-il trouver un moyen de les attirer là-bas.

- Il existe une bonne vieille technique, lança l'un de ses hommes. Faisons-leur croire que nous ne sommes pas nombreux, nous attaquons, puis nous fuyons là-bas.

- Non, répliqua Aela. D'où venez-vous, depuis combien de temps n'avez-vous été sur le champ de bataille ? Ils se rendront aussitôt compte de la supercherie. Non, il faut que ce soit eux qui y aillent.

- Une suggestion ? demanda Sanya.

- Peut-être bien. C'est Reva qui m'a donné cette idée. Il faut appliquer la méthode des chasseurs. On les encercle, on les force à se replier. Le défilé apparaîtra comme leur seule issue possible. Ils s'y engouffreront en croyant qu'on les suivra et qu'ils pourront nous avoir à la sortie. Sauf qu'un deuxième groupe les attendra, les piégeant à l'intérieur.

- Et comment les forcer à se replier ? Ils ne sont pas stupides, en voyant le défilé, ils comprendront.

Avec un sourire, la jeune femme désigna plusieurs points sur la carte.

- Peut-être, mais ils n'auront pas d'autre choix que d'y entrer. Placez des hommes, ici, là et là. Nous attaquerons de nuit. Des hommes feront couler de l'huile près du camp, en formant un arc de cercle, comme ceci. Au signal, nous allumerons le feu. Les aurlandiens seront pris comme du gibier, ils devront battre en retraite jusqu'au défilé, ou périr par les flammes. Nos hommes veilleront à ceux que les petits téméraires reculent aussi. Et enfin, du haut des falaises, nos archers pourront s'en donner à cour joie. Et le reste de nos hommes attendra les aurlandiens à la sortie du défilé. Nul besoin d'être nombreux, il faut juste que les aurlandiens le croient. Ils ne franchiront pas la barrière de feu. C'est une technique qu'utilise les chasseurs pour coincer des bêtes particulièrement dangereuses.

Les stratèges s'observèrent les uns les autres, réfléchissant à ce plan. Ils hochaient la tête en parlant, et l'attente agaça légèrement Aela. Sanya poussa un soupir, elle aussi ennuyée qu'il faille réfléchir des jours pour un plan aussi astucieux.

- Ça me convient à merveille. De plus, les aurlandiens ne sont pas si nombreux que ça, là-bas.

- Alors la question est réglée ! s'exclama un homme. Nous allons sauver cet avant-poste et éliminer une menace.

- Il en reste d'autres, répliqua un autre stratège.

- Chaque chose en son temps, rappela Sanya. Nous avons fait le tour de nos possibilités et agit en conséquence. Patience, ce qu'on ne peut pas faire aujourd'hui, nous le pourrons peut-être demain. Et je ne veux pas me montrer pessimiste, mais lors d'une guerre, nous ne pouvons pas gagner toutes les batailles. Eroll est un fin stratège, il faut s'attendre à subir des défaites. Cela ne nous empêchera pas de gagner la guerre.

- Mais que faisons-nous s'il attaque les convois ? Et les villages ?

- Pour le moment il laisse nos convois tranquilles. Nous allons prendre des mesures de sécurité, mais nous ne pouvons rien faire de plus. Quant aux villages les plus proches des champs de bataille, ils seront sous protection, pour les autres, j'ai le triste regret de dire que nous ne pouvons pas être partout à la fois. Là encore, nous prendrons des mesures de sécurité pour avertir d'une attaque.

- Oui Majesté. Je pense que c'est tout ce que nous pouvons faire aujourd'hui, en attendant les prochains rapports.

- Dans ce cas, vous pouvez disposer messieurs, vous avez beaucoup à faire.

Ses hommes s'inclinèrent devant elle avant de quitter la salle. Seule Aela resta auprès de sa reine. Sanya ne regrettait décidément pas son choix d'avoir offert le poste de stratège et de conseillère de guerre à la jeune femme. Si pour les décisions politiques elle n'était pas très douée, question militaire, elle était une des meilleures.

- Je pense que nous avons la main, lança Aela. Pour le moment, nous maîtrisons bien la situation.

- Mais pour combien de temps ? Eroll ne va pas s'arrêter à ces raids. Il prépare quelque chose, à n'en pas douter.

- Peut-être n'est-ce qu'une diversion. Il faudra garder nos frontières à l'oil. J'ai déjà envoyé bon nombre de mes guerriers patrouiller, s'il y a quelque chose d'anormal, ils le découvriront.

- Merci Aela. Darek a fait de même. Connor est en ce moment même en reconnaissance, s'il y a du nouveau, nous le saurons rapidement. Je lui fais confiance, s'il y a un indice quelconque, il trouvera.

- Alors c'est pour ça que tu es inquiète depuis quelques jours ?

Sanya ne put s'empêcher de sourire alors qu'elle quittait la salle pour remonter à ses appartements. Elle pensait garder ses émotions mieux que ça et Aela venait de lui prouver le contraire.

- Plusieurs de nos éclaireurs ont déjà eu des problèmes, souviens-toi. D'ailleurs, nous avons eu des soucis avec ces raids. Je crains chaque jour qu'il n'arrive quelque chose à Connor. Il est tout ce que j'ai, je ne pourrais pas vivre s'il lui arrivait malheur.

La guerrière posa une main réconfortante sur le bras de son amie.

- Nous parlons de Connor, pas de n'importe qui. Si lui se fait prendre par quelques aurlandiens, alors nous pouvons tous déjà rendre les armes. Il est plus doué que n'importe qui, alors ne t'inquiète pas. Il ne lui arrivera rien.

- Il m'a dit exactement la même chose, avant de partir.

- Alors fais-lui confiance. Ça te dit une balade dans les jardins ? J'ai beaucoup de choses à te raconter.

Les deux femmes remontèrent donc avec empressement pour se promener en toutes quiétudes dans les grandes allées du château. La neige recouvrait tout, le vent était froid, mais le paysage était magnifique. Les deux amies ne s'en laissaient pas, apaisées par le chant du vent, les flocons qui s'écrasaient sur leur manteau et la neige qui crissait sous leurs bottes. En fières nordiques, l'hiver n'était pas une saison qu'elles appréhendaient, au contraire.

Aela profita du calme pour raconter bons nombres de choses à la reine, principalement en rapport avec Reva. La guerrière s'étonna elle-même de sa loquacité, mais cela ne l'arrêta pas et voyant que Sanya s'intéressait à ce qui se passait...

Dateiformat: EPUB
Kopierschutz: Wasserzeichen-DRM (Digital Rights Management)

Systemvoraussetzungen:

Computer (Windows; MacOS X; Linux): Verwenden Sie eine Lese-Software, die das Dateiformat EPUB verarbeiten kann: z.B. Adobe Digital Editions oder FBReader - beide kostenlos (siehe E-Book Hilfe).

Tablet/Smartphone (Android; iOS): Installieren Sie bereits vor dem Download die kostenlose App Adobe Digital Editions (siehe E-Book Hilfe).

E-Book-Reader: Bookeen, Kobo, Pocketbook, Sony, Tolino u.v.a.m. (nicht Kindle)

Das Dateiformat EPUB ist sehr gut für Romane und Sachbücher geeignet - also für "fließenden" Text ohne komplexes Layout. Bei E-Readern oder Smartphones passt sich der Zeilen- und Seitenumbruch automatisch den kleinen Displays an. Mit Wasserzeichen-DRM wird hier ein "weicher" Kopierschutz verwendet. Daher ist technisch zwar alles möglich - sogar eine unzulässige Weitergabe. Aber an sichtbaren und unsichtbaren Stellen wird der Käufer des E-Books als Wasserzeichen hinterlegt, sodass im Falle eines Missbrauchs die Spur zurückverfolgt werden kann.

Weitere Informationen finden Sie in unserer E-Book Hilfe.


Download (sofort verfügbar)

5,99 €
inkl. 7% MwSt.
Download / Einzel-Lizenz
ePUB mit Wasserzeichen-DRM
siehe Systemvoraussetzungen
E-Book bestellen