Recettes et menus pour l'excès de cholestérol

 
 
Books on Demand (Verlag)
  • 1. Auflage
  • |
  • erschienen am 18. April 2018
  • |
  • 144 Seiten
 
E-Book | ePUB mit Wasserzeichen-DRM | Systemvoraussetzungen
978-2-322-08850-8 (ISBN)
 
Cet ouvrage est dédié à toutes les personnes souffrant d'excès de cholestérol sanguin, et il offre aux détenteurs de l'ouvrage du même auteur : " Quelle alimentation pour l'excès de cholestérol ? " un ouvrage totalement complémentaire.
De nombreuses recettes vont sont proposées, toutes très simples à mettre en pratique, vous permettant ainsi de mieux gérer votre alimentation spécifique associée à votre hypercholestérolémie.
Le but de cet ouvrage étant d'apprendre très rapidement à ajuster parfaitement toutes vos recettes traditionnelles, et lutter ainsi efficacement contre votre cholestérol en toute quiétude.
L'auteur vous propose également un mois de menus totalement inédits, idéalement adaptés à votre excès de cholestérol, complétant ainsi votre apprentissage nutritionnel.
1. Auflage
  • Französisch
  • 0,94 MB
978-2-322-08850-8 (9782322088508)
weitere Ausgaben werden ermittelt
Cédric MENARD est diététicien-nutritionniste diplômé d'Etat français, exerçant depuis 2008 en profession libérale dans le département de la Manche.
Cédric MENARD fait partie des très rares diététiciens-nutritionnistes de France à être diplômé du Collège Européen Nutrition Traitement Obésité (CENTO) en 2009, le spécialisant en micronutrition.
La collection écrite par l'auteur "Savoir quoi manger, tout simplement..." représente pas moins d'une cinquantaine d'ouvrages tous traitant de la diététique.
Site Internet de l'auteur : www.cedricmenarddieteticien.com

PRESENTATION DES
FAMILLES ALIMENTAIRES


Les matières grasses


Les matières grasses regroupent les matières grasses d'origine animale, qui sont sources d'acides gras saturés, de cholestérol et pour certaines de vitamine D, et les matières grasses d'origine végétale, qui sont sources d'acides gras insaturés (oméga 3, 6 et 9), de vitamines A, K, D et E. Cependant, les huiles de palme et de coprah, (que l'on retrouve désormais pratiquement partout), apportent des acides gras « saturés » qui sont réputés pour être très athérogènes (qui bouchent les artères), d'où leur très mauvaise réputation nutritionnelle bien méritée. Parmi les matières grasses animales, nous pouvons citer : le beurre (doux et demi-sel) à 82% de matières grasses ou allégé, le saindoux, la graisse de canard, la graisse d'oie... et parmi les matières grasses végétales, nous citerons : les huiles végétales, les pains de végétaline et les margarines végétales (certaines sont salées, d'autres non). Il existe des « matières grasses composées » qui sont constituées par un mélange de graisses animales et de graisses végétales. La crème fraîche sera étudiée au sein des produits laitiers. Les matières grasses végétales notamment, sont très importantes pour l'équilibre nutritionnel (sauf les huiles de palme et de coprah). Cependant, elles doivent être consommées en quantités modérées. Environ 12g de beurre doux sont conseillés quotidiennement (un micropain), mais dans le cadre de votre hypercholestérolémie, de la margarine végétale de qualité (St Hubert oméga 3 sans huile de palme par exemple), dans les mêmes quantités sera privilégiée.

Concernant votre régime alimentaire associé à votre hypercholestérolémie, toutes les huiles végétales sont pratiquement totalement dépourvues de cholestérol. Les beurres doux et demi-sel seront à surveiller, en effet, ils sont sources de cholestérol et d'acides gras saturés : soit vous en consommez 12g maximum par jour (un micropain de beurre du commerce), soit vous privilégiez la margarine végétale de qualité. Je vous conseille vivement la seconde option, en privilégiant « St. Hubert oméga 3 sans huile de palme ». Souvenez-vous de la très certaine nocivité de l'huile de palme sur votre santé, notamment dans le cadre de votre hypercholestérolémie.

A savoir : méfiez-vous de l'hypocrisie de très nombreuses margarines végétales (surtout celles à bas prix), qui vous vantent leurs bienfaits nutritionnels sur le cholestérol. La plupart du temps, celles-ci sont riches en huile de palme et/ou en huile de coprah, qui ne fait qu'exacerber l'effet néfaste du cholestérol en excès sur vos artères (athérosclérose) !

  1. Le métabolisme a besoin des apports vitaminiques d'un minimum de 10g d'huile végétale par jour (une cuillère à soupe). Il ne faut pas en priver votre organisme, cet apport est indispensable.
  2. Les huiles végétales n'apportent quasiment pas de cholestérol (certaines pas du tout). Cependant elles apportent des acides gras polyinsaturés (oméga 3, 6 et 9) et des vitamines (A, E et K) qui sont très importants.
  3. La vitamine E est une vitamine très importante dans le cadre d'une hypercholestérolémie, car elle protège de l'effet délétère du cholestérol sur les artères.
  4. Le beurre d'été ainsi que la crème fraîche d'été sont plus riches en vitamines, que le beurre et la crème fraîche d'hiver.
  5. Les matières grasses ne font pas grossir, si celles-ci sont consommées dans des quantités raisonnables, et si celles-ci sont bien réparties au cours des trois repas principaux de la journée.
  6. Privilégiez absolument l'huile d'olive extra vierge (notamment pour la cuisson), et l'huile de noix (pour l'assaisonnement). L'huile de germe de blé est également très intéressante pour sa richesse exceptionnelle en vitamine E.
  7. Il est cependant conseillé d'alterner la consommation des huiles végétales (en privilégiant cependant celles d'énumérées ci-avant).
  8. Il est tout à fait possible de consommer des beurres allégés en matières grasses, mais dans des quantités modérées bien entendu. En effet, dès lors qu'un corps gras d'origine animale est allégé en matières grasses, il est systématiquement allégé en cholestérol, en acides gras mais également en calories. Cependant, sachez que le beurre sera, dans ce cas, également allégé en vitamines.
  9. Le beurre léger (à 39-41% de matières grasses), apporte près de deux fois et demie moins de cholestérol et d'acides gras saturés, que le beurre « standard » à 82% de matières grasses.
  10. Vous pouvez couper vos vinaigrettes avec de l'eau (pour moitié), elles seront alors moins caloriques, et le goût sera quasiment le même.
  11. A propos des vinaigrettes, n'hésitez surtout pas à les accompagner d'oignon, d'ail et d'échalote. En effet, ces condiments sont très intéressants pour vous aider à lutter contre les effets délétères de l'excès de cholestérol sur vos artères.
  12. Attention à la crème fraîche, notamment entière (qui sera étudiée au sein des produits laitiers), qui est une source importante en cholestérol, en acides gras saturés et en calories.
  13. Ne cuisinez surtout pas dans le beurre (ni doux, ni demi-sel) ou dans la margarine végétale. Privilégiez plutôt la cuisson dans l'huile d'olive extra vierge (mais pas pour les produits carnés).
  14. L'huile d'olive extra vierge, consommée crue ou cuite (cependant pas de cuisson d'aliments carnés dans l'huile d'olive), ne pose aucun problème.
  15. Ne pas consommer du saindoux, de la graisse d'oie ou de la graisse de canard, ni le gras des viandes, car ces graisses animales sont très riches en cholestérol et en acides gras saturés.
  16. Je vous déconseille très fortement de consommer des frites cuites dans la friture. Consommez-les plutôt cuites au four.
  17. La levure de riz rouge joue également un rôle intéressant en limitant la production de cholestérol par notre métabolisme.
  18. La mayonnaise, au regard de la quantité importante d'huile végétale qui la compose, est considérée comme un produit gras. Il est profitable d'en consommer très modérément (voire au mieux : pas du tout), et surtout, de la confectionner avec de l'huile d'olive extra vierge. Ainsi, vous profitez des vertus nutritionnelles de l'huile d'olive, tout en consommant votre mayonnaise confectionnée « maison ».
  19. Les matières grasses composées sont des composés gras qui ne peuvent être ni dénommés comme beurre, ni comme margarines végétales. Elles peuvent être issues d'un mélange de matières grasses laitières avec des matières grasses végétales. Attention : elles sont fréquemment riches en cholestérol et en huile de palme !
  20. Restez toujours vigilant(e) au regard de l'huile de palme et de tous les produits alimentaires qui en contiennent. Privilégiez toujours les aliments qui indiquent sur leur emballage « sans huile de palme ».
  21. Souvenez-vous que les corps gras d'origine végétale sont généralement sources de stérols, alors que les corps gras d'origine animale n'en apportent pas.
  22. Souvenez-vous également que les corps gras d'origine animale apportent du cholestérol et des acides gras saturés en grand nombre, alors que les...

Dateiformat: ePUB
Kopierschutz: Wasserzeichen-DRM (Digital Rights Management)

Systemvoraussetzungen:

Computer (Windows; MacOS X; Linux): Verwenden Sie eine Lese-Software, die das Dateiformat EPUB verarbeiten kann: z.B. Adobe Digital Editions oder FBReader - beide kostenlos (siehe E-Book Hilfe).

Tablet/Smartphone (Android; iOS): Installieren Sie bereits vor dem Download die kostenlose App Adobe Digital Editions (siehe E-Book Hilfe).

E-Book-Reader: Bookeen, Kobo, Pocketbook, Sony, Tolino u.v.a.m. (nicht Kindle)

Das Dateiformat ePUB ist sehr gut für Romane und Sachbücher geeignet - also für "fließenden" Text ohne komplexes Layout. Bei E-Readern oder Smartphones passt sich der Zeilen- und Seitenumbruch automatisch den kleinen Displays an. Mit Wasserzeichen-DRM wird hier ein "weicher" Kopierschutz verwendet. Daher ist technisch zwar alles möglich - sogar eine unzulässige Weitergabe. Aber an sichtbaren und unsichtbaren Stellen wird der Käufer des E-Books als Wasserzeichen hinterlegt, sodass im Falle eines Missbrauchs die Spur zurückverfolgt werden kann.

Weitere Informationen finden Sie in unserer E-Book Hilfe.


Download (sofort verfügbar)

14,99 €
inkl. 5% MwSt.
Download / Einzel-Lizenz
ePUB mit Wasserzeichen-DRM
siehe Systemvoraussetzungen
E-Book bestellen