Histoire de Fleurance

 
 
Books on Demand (Verlag)
  • 1. Auflage
  • |
  • erschienen am 11. Mai 2020
  • |
  • 404 Seiten
 
E-Book | ePUB mit Wasserzeichen-DRM | Systemvoraussetzungen
978-2-322-21362-7 (ISBN)
 
Préface de Madame Émilie Muñoz-Dennig,
Maire de Fleurance

L'Histoire est une science rigoureuse qui a pour objet la recherche, l'étude et la conservation des objets, des événements, des personnes et leurs mémoires ; ce qui est important pour une Commune.

C'est un travail vaste et minutieux à la fois ; qu'il faut être capable d'analyser avec calme et modestie, toujours étayé par des éléments concrets. Cette matière permet surtout, à l'aune du passé, de vivre pleinement l'instant présent et d'envisager l'avenir.

Avec cet ouvrage c'est tout cela que nous avons voulu faire : ne pas perdre la trace de nos aïeux et le témoignage de tout ce qu'ils ont apporté à notre Ville. Ce qui nous donnera, en partie, les moyens de comprendre comment et pourquoi Fleurance est cette cité accueillante dans ce XXIe siècle si tourmenté.

Nous avons donc souhaité, avec entre autres le soutien aux animations, à une offre culturelle, mettre sur pied les outils pour vivre ensemble et aimer la bastide ; se l'approprier et surtout nous l'espérons transmettre aux jeunes, à nos enfants le goût de s'investir pour elle, cette passion à lui donner dans le futur un rayonnement plus grand encore.

Sans être exhaustif, le présent livre se veut précis, ludique et global. Ainsi il pourra servir à présenter notre Ville tant au grand public qu'aux touristes. D'un vaste regard sur l'ensemble des siècles il ramène toujours les grands moments de l'Histoire à la vie locale, à ses traditions et ses déclinaisons sur notre terre fleurantine.

L'auteur, Pierre Léoutre a ainsi eu un accès privilégié aux archives municipales, aux collections privées, il a de plus pu recueillir des témoignages et se rendre sur divers sites pour appréhender les problématiques les plus variées. Pour tout cela qu'il soit remercié ainsi que tous ceux qui lui ont apporté leur concours sous quelque forme que ce soit.

En unissant nos volontés, nos forces nous avons permis que Fleurance une fois de plus soit fidèle à sa devise : Fleurance a fleuri, fleurit et fleurira toujours.

Bonne lecture à tous.
1. Auflage
  • Französisch
  • 33,80 MB
978-2-322-21362-7 (9782322213627)
weitere Ausgaben werden ermittelt
"Improvisations littéraires" : telle est la démarche de Pierre Léoutre, auteur du sud de la France, qui abordent des thèmes variés, tels des improvisations musicales. Un cheminement intellectuel littéraire et musical original et sincère et un engagement culturel puissant. Auteur de plusieurs articles et livres d'histoire régionale (Gers, Haute-Garonne), cet amoureux de la Corse, de la ville rose et de la Gascogne est aussi romancier. Il a publié une trentaine de livres, dont plusieurs ouvrages dans les maisons d'édition Les 2 Encres puis après la faillite de cette dernière, il a choisi l'autoédition avec Books On Demand : un premier roman, Amoureux d'Elles en 2000, un roman d'anticipation, Les Gardiennes de l'Humanité en 2003, puis trois ouvrages dans la collection mémoire d'encre : Lavoirs, puits, sources, fontaines, les monuments hydriques en Gascogne gersoise, en collaboration avec Maryse Turbé, en 2001, Notes de passage, Notes de partage en 2003, qui retrace la vie de la Salle Nougaro de Toulouse, en collaboration avec Gil Pressnitzer, et en 2005 Chants du peuple juif, célébrant la permanence de l'histoire de ce peuple. La collection encres nomades a été créée aux 2 Encres à l'occasion de la publication de L'angoisse du sniper, tireur invisible, publié en 2006 pour accueillir une forme d'écriture, très belle, alliant rêve et réalité. Lectoure, eluctari confirme l'originalité de sa plume. Pierre Léoutre s'est ensuite saisi avec jubilation du scénario de Draconis, ouvrage écrit en 2008 avec Christian Baciotti, pour entraîner sa plume vive dans les territoires de l'étrange. Il a publié plusieurs autres polars, comme Trafic à Toulouse ou Mysterium Eliumberrum, roman à clef des champs mais ses livres s'intéressent également à la poésie, la musique, l'histoire, le roman, la bande dessinée, etc. Il a terminé un ouvrage sur l'histoire de la ville de Fleurance et des romans policiers intitulés La diagonale de la peur, Sectographie et Myriam. Il travaille actuellement sur une bande dessinée consacrée à l'histoire de la communauté juive de Toulouse. Il est Président de l'association culturelle lectouroise "Le 122" qui organise en octobre 2019 le Festival Bizarre à Lectoure (www.facebook.com/festivalbizarrelectoure), le samedi 27 juin 2020 à Fleurance la dixième édition du Festival Polars et histoires de police (www.facebook.com/salondupolarethistoiresdepolice) mais aussi de nombreuses activités culturelles à Lectoure et Toulouse.

Avant Fleurance


La fonte des glaciers du quaternaire a dessiné le paysage gersois avec ses multiples vallées. Le gisement paléontologique de Montréal-du-Gers, découvert en 1987, nous livre quelques indices sur ce qu'était la Gascogne aux temps préhistoriques : daté d'environ 17 millions d'années, il a livré une très importante faune de vertébrés miocènes - allant de la taille d'une souris à celle d'un éléphant -. Il s'agit d'espèces disparues. Des fossiles issus de plus de 90 espèces de vertébrés ont été découverts :

  • des mammifères. Les restes de plus de 50 espèces ont été trouvés : un marsupial, des dinothères et mastodontes (genres disparus de la famille de l'éléphant), des rhinocéros, des suidés (la famille du sanglier), des rongeurs, des carnivores, des ruminants.
  • des reptiles, comme des tortues, des lézards, des serpents, des crocodiles, caractéristiques des régions généralement chaudes ou des lacs dont l'eau est chaude.
  • des amphibiens. Des tritons, une espèce de crapaud et une de grenouille ; espèces qui ont besoin d'eau pour leur développement larvaire.
  • des oiseaux. Bien que les os creux se conservent mal, on en rencontre appartenant à différents ordres, parmi eux, des oiseaux de milieux aquatiques.

Les chercheurs ont également trouvé des coquilles de mollusques gastéropodes (famille de l'escargot) terrestres et d'eau douce. Parmi tous ces fossiles, quatre nouvelles espèces ont été découvertes : deux sortes de sangliers, un cerf girafe, un rhinocéros ainsi qu'une sorte de lion tigre (un prédateur énorme renommé Megamphicyon giganteus).

Par ailleurs, un échantillon d'argile a livré des grains de pollens en grande quantité. Cet ensemble, ou flore pollinique, est largement dominé par les végétaux herbacés, généralement sous-représentés par rapport aux arbres.

Ces environnements ouverts se trouvaient en plaine à proximité du littoral du golfe d'Aquitaine.

Les plantes adaptées aux milieux salés y étaient abondantes. Des marais d'eau douce se développaient en arrière du littoral. Plus loin, les environnements forestiers comprenaient des arbres de climat tropical à subtropical. Les premiers reliefs pyrénéens étaient peuplés par des arbres vivants sous des conditions tempérées à chaudes.

Les points hauts étaient occupés par des conifères et surtout des cathaya.

La présence de grains de pollen, adaptés aux environnements secs, souligne le voisinage de milieux méditerranéens.

Bon nombre des éléments arborés recensés sur ce site ont des aires de distribution résiduelle actuellement en Chine subtropicale voire tropicale. Pour cette raison, le modèle d'étagement des végétaux retenu pour le Miocène sud européen est la végétation chinoise.

Les reconstitutions climatiques indiquent une température moyenne annuelle autour de 20 °C - aujourd'hui 14 °C -, et des précipitations annuelles proches de 1 500 mm, actuellement environ 800 mm.

Lartetotherium sansaniense. Collection Édouard Lartet. Étage : Langhien entre - 15,97 à 13,65 mA. d'années. Découvert au lieu-dit « Le Capané » à Sansan (Gers).
Didier Descouens (CC-BY-SA-4.0) - Muséum de Toulouse.

Syntype d'Ampelomeryx ginsburgi, crâne (Montréal-du-Gers. Miocène. Photographie de Didier Descouens, octobre 2017).

Dicrocerus elegans, os frontal et cornes. Collection : Édouard Lartet. Étage : Miocène 23,03 ± 0,05 à 5,332 ± 0,005 million d'années. Découvert à Sansan (Gers). Didier Descouens (CC-BY-SA-4.0) - Muséum de Toulouse.

En résumé et pour reprendre le qualificatif de Francis Duranthon, docteur en paléontologie des vertébrés, conservateur au Muséum d'histoire naturelle de Toulouse, la Gascogne préhistorique était une jungle : une vaste zone marécageuse entre Massif central et Pyrénées avec des rivières et des fleuves bordant un grand golfe aquitain commençant au niveau d'Auch. Le Gers, à moitié gelé l'hiver, voit passer des troupeaux de rennes et parfois un mammouth sortant d'une forêt de bouleaux, de chênes et de sapins.

À Fleurance, il n'existe pas de traces de peuplement humain datant de 3 000 ou 4 000 ans avant notre ère ; ont été découvertes sur le territoire de l'actuelle commune de Fleurance quelques haches polies utilisées par les bûcherons du Néolithique.

La présence d'habitats préhistoriques subsiste près de Condom, à Lectoure, le gisement de Nauterie à La Romieu. À Céran furent découverts de nombreux vestiges préhistoriques, dont une massue qui aurait 800 000 ans.

L'historien Jean-Pierre Cantet (1) a étudié l'occupation humaine à partir des cavités naturelles gersoises et c'est ainsi qu'il est possible d'imaginer le mode de vie et les habitats des hommes du Paléolithique, chasseurs-cueilleurs, puis ceux des hommes de la fin de la Préhistoire, qui passèrent du nomadisme à la sédentarisation. Le même Jean-Pierre Cantet avait étudié en 2007 le site préhistorique de Landloy à Lamothe Goas : grâce à une prospection très fine et très pertinente sur le terrain avec le concours précieux de M. Gauze, découvreur du site, l'historien avait pu présenter de nombreuses illustrations figurant des racloirs, des lames, un nucleus en quartzite, des burins, des couteaux en silex qui témoignent d'une implantation humaine durant la période du paléolithique. Certains autres éléments permettent de penser qu'un site néolithique a également existé.

°°°

La peuplade gauloise des Garites, citée dans les commentaires de Jules César et considérée par les historiens comme étant les premiers habitants de la région fleurantine, occupait le pays compris entre le Gers et la Baïse. « Les Garites vivaient isolés dans les forêts, et ils y habitaient de pauvres et chétives masures, aux murs de terre et aux toits de chaume. En cas d'alarme, d'invasion imprévue et soudaine d'un ennemi, ils avaient construit, sur les hauteurs, des enceintes fortifiées, de véritables villes entourées de solides remparts, pour s'y réfugier avec leurs familles et leurs troupeaux. Nous croyons que le Sempuy, dont l'existence remonte très haut, était une de ces forteresses. En tout cas la ville existait du temps de Fredelon et des premiers comtes de Gaure, puisqu'elle était la capitale de ce comté. Saint Puy était au Moyen Âge une ville siège de la seigneurie de ce nom, dans le comté de Gaure, et, probablement jusqu'à la fondation de Fleurance, la capitale de ce comté ». Les Garites ont été soumis par Crassus, l'un des lieutenants de l'empereur romain Jules César, comme les autres tribus gauloises de l'Aquitaine primitive.

Fleurance alors n'existait pas et son site actuel était constitué par une colline entourée de la rivière du Gers et de plusieurs ruisseaux, et recouverte d'une forêt de chênes qui rejoint au nord celle du Ramier, à l'ouest celle de Réjaumont, habitée par des sangliers, des cerfs et des loups. Autour de cette étendue boisée, on rencontrait d'autres forêts à la superficie moindre : celle de las Hanetas, lieu non identifié, peut-être entre Héraut et Caussens. La forêt de Labetis, probablement la forêt de Réjaumont. Celle de l'Aulmemort ou de l'Homme Mort, du côté de Saint Puy comme celle de Higués.

De cette époque date la création de la seule voie qui traversait, en ce temps-là, notre territoire. Cette voie allait d'Agen à st Bertrand de Comminges en passant par Lectoure et Auch.

(1) : Jean-Pierre Cantet, « Cavités naturelles gersoises et occupation humaine : le point sur nos connaissances à l'aube du IIIe millénaire », Bulletin de la Société Archéologique, Historique, Littéraire et Scientifique du Gers, CII, 2, p. 127-139, Auch : Société Archéologique du Gers, 2001.

Elle suivait la rive droite du Gers jusqu'à Lectoure puis longeait la rive gauche jusqu'à...

DNB DDC Sachgruppen
BISAC Classifikation

Dateiformat: EPUB
Kopierschutz: Wasserzeichen-DRM (Digital Rights Management)

Systemvoraussetzungen:

Computer (Windows; MacOS X; Linux): Verwenden Sie eine Lese-Software, die das Dateiformat EPUB verarbeiten kann: z.B. Adobe Digital Editions oder FBReader - beide kostenlos (siehe E-Book Hilfe).

Tablet/Smartphone (Android; iOS): Installieren Sie bereits vor dem Download die kostenlose App Adobe Digital Editions (siehe E-Book Hilfe).

E-Book-Reader: Bookeen, Kobo, Pocketbook, Sony, Tolino u.v.a.m. (nicht Kindle)

Das Dateiformat EPUB ist sehr gut für Romane und Sachbücher geeignet - also für "fließenden" Text ohne komplexes Layout. Bei E-Readern oder Smartphones passt sich der Zeilen- und Seitenumbruch automatisch den kleinen Displays an. Mit Wasserzeichen-DRM wird hier ein "weicher" Kopierschutz verwendet. Daher ist technisch zwar alles möglich - sogar eine unzulässige Weitergabe. Aber an sichtbaren und unsichtbaren Stellen wird der Käufer des E-Books als Wasserzeichen hinterlegt, sodass im Falle eines Missbrauchs die Spur zurückverfolgt werden kann.

Weitere Informationen finden Sie in unserer E-Book Hilfe.


Download (sofort verfügbar)

19,99 €
inkl. 7% MwSt.
Download / Einzel-Lizenz
ePUB mit Wasserzeichen-DRM
siehe Systemvoraussetzungen
E-Book bestellen