L'immoralité du protectionnisme : une perspective économique

 
 
Editions universitaires europeennes EUE (Verlag)
  • erschienen am 28. Januar 2018
 
  • Buch
  • |
  • Softcover
  • |
  • 68 Seiten
978-620-2-26588-1 (ISBN)
 
La théorie welfariste a fourni une justification à l'intervention de l'Etat dans l'économie. Le welfarisme a été utilisé dans le secteur privé pour "justifier" l'intervention étatique. Quand les trois conditions du welfarisme ne sont pas réunies, l'échec du marché est assuré. Parmi plusieurs cas d'interventionnisme dans les marchés internationaux, trois cas ont été explorés. L'échec du marché survient quand il y a des externalités positives et/ou en cas d'apprentissage par la pratique. Finalement, quand la croissance appauvrissante est là. L'"élégance" du welfarisme cache ses incohérences internes. Alors que la frontière des possibilités de production est une condition sine qua non pour le déploiement de la frontière d'efficacité, elle reste indéterminée parce que la réalité ne peut pas être modelée par une fonction de production à équation unique. De plus, l'idée selon laquelle les structures de production peuvent être modelées par des fonctions d'utilité à équation unique échoue à représenter les domaines d'utilité. La condition du bien-être social qui est utilisée pour juger ce qui est socialement désirable est indéterminée.
  • Englisch
  • Höhe: 220 mm
  • |
  • Breite: 150 mm
  • |
  • Dicke: 4 mm
  • 118 gr
978-620-2-26588-1 (9786202265881)
6202265884 (6202265884)
Miguel A. Cervantes est économiste,il effectue des recherches au niveau mondial pour l'Institut Fraser .Il est diplômé de l'Université du Texas El Paso en économie. Il a enseigné à Montréal au Collège Vanier et à HEC, et en France à Neoma Business School (Reims et Rouen). Il intervient à Audencia BS à Nantes, à ESC Troyes et EM Lyon.

Sofort lieferbar

21,90 €
inkl. 7% MwSt.
in den Warenkorb

Abholung vor Ort? Sehr gerne!
Unsere Web-Seiten verwenden Cookies. Mit der weiteren Nutzung des WebShops erklären Sie sich damit einverstanden. Mehr Informationen zu Cookies finden Sie in unserem Datenschutzhinweis. Ok