Le développement de clusters arrivés tardivement en Chine

 
 
Editions universitaires europeennes EUE (Verlag)
  • erschienen am 27. Juli 2018
 
  • Buch
  • |
  • Softcover
  • |
  • 272 Seiten
978-3-659-55836-8 (ISBN)
 
Au cours des dernières années, le phénomène «siliconisation» est devenu un élément essentiel dans le développement de l'économie régionale du monde entier (Wei et al., 2009). Encouragés par le succès du développement, dans les années 1970, de la «Silicon Valley» aux États-Unis, de Sophia Antipolis en France, et de la Cité des Sciences de Tsukuba au Japon, les Chinois et les Taïwanais ont commencé à mettre en place des zones de développement dans les années 1980 et 1990 pour stimuler les industries locales. Il y a deux intérêts à la mise en place de parcs de haute technologie. Premièrement, l'agglomération industrielle permet aux sociétés de partager plus efficacement les connaissances et de coopérer entre elles. Grâce à ces interactions, les acteurs du cluster peuvent réaliser leur objectif primordial: l'innovation (Nelson, 1993; Asheim & Cooke, 1999). Le deuxième intérêt, en mettant en oeuvre des politiques préférentielles, est d'attirer les sociétés étrangères possédant des techniques avancées ce qui favorise le développement des sociétés locales grâce, également, aux interactions de connaissances.
  • Französisch
  • Höhe: 220 mm
  • |
  • Breite: 150 mm
  • |
  • Dicke: 16 mm
  • 421 gr
978-3-659-55836-8 (9783659558368)
Chi-Han Ai est chargée de cours au Département d'Économie du Nanfang de l'Université Sun Yat-sen en Chine. Elle est titulaire d'un doctorat à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris (EHESS). Ses intérêts de recherche concernent le développement de l'économie régionale et industrielle en Chine.

Sofort lieferbar

82,90 €
inkl. 7% MwSt.
in den Warenkorb